Gommette et Chaussette

Le blog dédié aux parents : grossesse, parentalité…

Comment se préparer à une césarienne programmée ?

Redoutée de beaucoup de futures mamans, la césarienne programmée est parfois indispensable pour assurer la santé du bébé et de la maman. Plutôt que de le vivre comme un échec, ou attendre ce moment avec la peur au ventre, découvrez comment se préparer à une césarienne programmée et vivre cet instant en toute sérénité.

Dans quels cas la césarienne est-elle imposée ?

La césarienne a pour but d’extraire le bébé du ventre maternel le plus rapidement possible. Souvent programmée à l’avance, elle est préconisée lorsqu’un ou plusieurs facteurs vont à l’encontre d’un accouchement naturel. Les causes d’une césarienne programmée sont nombreuses :

  • Lorsque le bassin de la maman présente une anomalie empêchant le bébé de passer ;
  • Lorsque l’utérus de la maman a déjà subi une opération ;
  • Lorsque le bébé est trop gros pour passer par voie basse ;
  • Lorsque le bébé se présente par le siège ;
  • Lorsque la maman a une infection qui peut être transmise au bébé lors de l’accouchement naturel…

Dans ces cas-là, la césarienne peut être anticipée et programmée, mais il arrive aussi qu’elle soit faite en urgence, lorsque l’accouchement naturel se déroule mal.

Comment se passe un accouchement par césarienne programmée ?

En règle générale, une césarienne peut être programmée à l’avance. C’est l’occasion d’anticiper au mieux cet événement qui peut parfois être vécu difficilement, surtout si les futurs parents ne sont pas suffisamment préparés.

Quels sont les préparatifs d’une césarienne ?

Pour bien se préparer à une césarienne programmée, sachez que vous serez admise à l’hôpital la veille de l’opération. Ce sera l’occasion de voir l’anesthésiste, qui refera un point sur la procédure et rappellera le déroulement de la journée à venir. Une infirmière passera en chambre pour vérifier que les consignes sont bien respectées (pas de bijou, pas de vernis…) et, si ce n’est pas déjà fait, rasera votre pubis.

Après un dîner en chambre, il faudra alors rester à jeun, et donc ne rien boire ni manger au moins 6 à 8 heures avant l’opération. La principale raison à cela est de pouvoir s’assurer que la patiente ne s’étouffe pas en vomissant, en cas d’anesthésie générale. Au petit matin, la prise de température et de tension sera effectuée, une douche à la Bétadine devra être prise, avant que le brancardier ne vous emmène en salle opératoire.

Comment se déroule une césarienne programmée ?

Arrivée en salle opératoire, vous serez installée sur la table d’opération, les bras en croix. Selon les hôpitaux, il est possible d’avoir une table chauffante, pour plus de confort. L’anesthésie générale ne sera envisagée qu’en cas d’extrême nécessité, et l’anesthésie locorégionale sera toujours privilégiée. Dans ce cas-là, la rachianesthésie sera installée. C’est un procédé qui consiste à injecter le produit anesthésiant dans le liquide céphalorachidien qui entoure la moelle épinière. Son action est très rapide et toute sensation disparaît en seulement quelques minutes. Une sonde urinaire sera ensuite mise en place pour vider votre vessie, et un champ opératoire sera posé au niveau de votre poitrine, vous évitant ainsi de voir les gestes opératoires.

Le chirurgien procèdera alors à l’incision de votre ventre, puis votre utérus, généralement à l’horizontal, puis extraira rapidement le bébé. L’intervention est rapidement, et ne prend qu’une dizaine de minutes.

Enfin, pendant que le bébé est pris en charge par une sage-femme, le chirurgien s’occupera d’extraire votre placenta, et suturer la plaie. Cette dernière étape est la plus longue, et dure environ une demi-heure. Vous resterez ensuite quelques heures en salle de réveil, le temps de s’assurer que tout va bien, puis vous pourrez regagner votre chambre et retrouver votre bébé.

Quelques conseils pour se préparer à une césarienne programmée

Bien que la césarienne soit un acte chirurgical très fréquent qui n’engendre que très très rarement des difficultés, cela reste une étape psychologique très compliquée pour les futurs parents. Quelques conseils peuvent vous aider à vivre sereinement cette journée et vous préparer à une césarienne programmée.

  • Prenez conscience que « devenir mère » ne se traduit pas forcément par un accouchement naturel, et le processus physiologique et psychologique se déroule de la même manière avec une césarienne. Le lien entre la maman et le bébé se fera aussi naturellement.
  • N’hésitez pas à poser toutes les questions à votre médecin ou une sage-femme. Il ne faut surtout pas rester avec une incertitude, ou une inquiétude, et les professionnels pourront vous aider à vivre ce moment sans angoisse, le plus sereinement possible.
  • Si c’est le cas, ôtez-vous de l’esprit que votre corps n’est pas capable de mettre au monde un enfant, et que vous n’êtes pas à la hauteur pour devenir maman. Un accouchement sur 5 se passe sous césarienne, il est important de comprendre qu’avoir un peu d’aide pour vous et votre bébé n’est pas un signe de faiblesse.
  • Faites un projet de naissance, en expliquant ce que vous souhaitez, ou non, durant l’accouchement. C’est l’occasion de prendre en main la naissance de votre bébé, et de rester maîtresse de cette journée exceptionnelle.

Se préparer à une césarienne programmée vous assurera de vivre une journée magique, et d’accueillir votre bébé dans les meilleures conditions. Vous avez la date de votre accouchement ? Anticiper ce jour pour le vivre au mieux.

Revenir en haut de page