Gommette et Chaussette

Le blog dédié aux parents : grossesse, parentalité…

Henné et cheveux blancs : bonne ou mauvaise idée ?

Les cheveux blancs apparaissent à des stades plus ou moins précoces chez la femme, et ce n’est pas toujours pour son plus grand plaisir. Si au début ils sont peu visibles, on finit par ne remarquer qu’eux, et vouloir les masquer. La coloration chimique n’est cependant pas l’idéal face au cheveu blanc déjà difficile à dompter. Le mariage henné et cheveux blancs est alors plus conseillé, car plus naturel et moins agressif. Découvrez alors comment couvrir des cheveux blancs avec du henné.

Qu’est-ce que le henné ?

Le henné utilisé pour une teinture végétale provient du Lawsonia Inermis, un arbuste odoriférant aux jolies fleurs blanches. Les feuilles de cette plante sont séchées et réduites en poudre pour former un produit 100 % naturel : le henné. Utilisé depuis plus de 5 000 ans pour ses vertus médicinales et odorantes, le henné a probablement vu le jour en Égypte. Il servait alors à peindre les ongles et le corps des Égyptiens, dans le but de les protéger du soleil et faire baisser la température du corps. Un peu plus tard, on découvrira ses vertus pour nettoyer et apporter du volume aux cheveux.

Aujourd’hui, les utilisations du henné sont très variées, mais il est particulièrement connu pour sa capacité à colorer les cheveux.

A lire également : Bienfaits du miel sur les cheveux

Comment le henné agit sur les cheveux blancs ?

Avant de comprendre comment fonctionne le henné, il est important de connaître le principe des colorations chimiques. Ces dernières colorent le cheveu blanc par peroxydation, puis repigmentation. Pour cela, la solution va ouvrir l’écaille du cheveu, pour pénétrer la fibre capillaire, la décolorer, puis la recolorer dans la teinte de votre choix. Le cheveu est ainsi agressé en profondeur.

Avec le henné, la méthode est naturelle et beaucoup plus douce, car la coloration ne pénètre pas dans le cheveu. Elle va simplement se déposer sur la fibre capillaire, et la colorer, telle une lasure. C’est ainsi la superposition de la couleur naturelle et de la couleur du henné qui va donner la couleur finale. C’est pour cette raison qu’il est parfois difficile de savoir à l’avance quelle couleur de cheveux on va obtenir quand on utilise le henné, et qu’il faut souvent plusieurs essais pour avoir la teinte parfaite.

Quel henné sur cheveux blancs ?

Henné et cheveux blancs sont parfaitement compatibles, il suffit simplement d’utiliser le bon produit. En effet, il existe deux types de henné : le henné neutre et le henné naturel. Et tous les deux n’ont pas les mêmes fonctions.

Le henné neutre

Issu de la plante Cassia Obovata, le henné neutre ne colore pas. On l’utilise plutôt comme un soin capillaire aux multiples vertus : gainant, purifiant et fortifiant, le henné neutre apporte de la brillance aux cheveux. En gainant la fibre capillaire, il va redonner du volume à la chevelure et la renforcer, sans la colorer. Le henné neutre sera également utilisé pour accélérer la pousse du cheveu, réguler la production de sébum, ou encore assainir le cuir chevelu.

Le henné naturel

Le henné naturel est riche en tanins, qui permettent de fixer les pigments du henné sur les cheveux. Il contient aussi du lawsone, un pigment colorant qui permet d’obtenir différentes couleurs, comme le rouge, l’orange ou le marron foncé. Il donne des tons cuivrés sur les cheveux châtains et bruns, et roux orangé sur des cheveux clairs. C’est donc lui qu’il faut utiliser pour une coloration naturelle des cheveux blancs.

Pour choisir un henné naturel, il ne faut pas hésiter à investir dans un henné de qualité, dans lequel aucun ajout de sels métalliques ou de paraphénylènediamine (PPD) n’a été fait. Si ces composants ont l’avantage de mieux fixer la couleur, ils ont aussi le très gros inconvénient d’être extrêmement allergisants et d’abîmer le cheveu.

Quelle couleur de henné choisir quand on a des cheveux blancs ?

Choisir la couleur du henné dépendra essentiellement de la quantité de cheveux blancs à couvrir. Le choix sera différent si vous n’avez que quelques cheveux blancs, ou si votre chevelure est entièrement blanche.

Pour recouvrir des cheveux blancs qui représentent que la moitié ou moins de la chevelure, un henné de la même couleur de base de vos cheveux est suffisant. Vous pouvez même tenter un henné un peu plus foncé. Pour recouvrir l’intégralité de la chevelure blanche, vous pourrez choisir une teinte foncée, que vous pourrez mélanger à d’autres poudres tinctoriales (poudres obtenues à partir de plantes aux pigments colorants variés).

Rappelons d’ailleurs que le henné ne doit pas être choisi pour éclaircir les cheveux, ce résultat n’étant pas envisageable avec un produit naturel.

Quelles précautions prendre avant de couvrir ses cheveux blancs avec du henné ?

Bien que la coloration au henné soit 100 % naturelle, il faut savoir combiner henné et cheveux blancs avec rigueur. C’est d’ailleurs valable pour une très grande majorité des colorations végétales, car nombre d’entre elles contient du henné.

Avant de faire une coloration au henné, il est important de savoir que cette poudre naturelle n’est pas du tout compatible avec les produits chimiques. Aussi, une coloration au henné sur un cheveu qui a été précédemment traité avec des produits chimiques risque de donner une teinte verte très peu esthétique.

Si vos cheveux ont subi un traitement et que vous souhaitez appliquer du henné naturel dessus, il est recommandé de consulter un biocoloriste professionnel. Lui seul saura vous donner les bons conseils, et trouver le dosage parfait pour couvrir vos cheveux blancs.

Comment appliquer le henné sur cheveux blancs ?

Une fois que vous avez fait le choix de votre henné naturel, il faut passer à l’application. Là aussi, des précautions sont à prendre pour un résultat optimal, et deux techniques de pose de henné sont possibles. Pour une première coloration au henné, il faudra appliquer le produit sur l’ensemble de la chevelure, mais par la suite, seule une retouche des racines sera suffisante.

La teinture au henné en deux étapes

Cette technique d’application du henné est la plus complexe et la plus longue, mais aussi la plus efficace. Elle permet de couvrir intégralement et parfaitement les cheveux blancs. Avant toute chose, il convient de faire un essai sur une seule mèche et sur votre peau, afin d’éliminer tout risque d’allergie, mais aussi pour vérifier la couleur. Une fois le test réalisé, le matériel préparé, il suffira de mélanger la poudre à de l’eau tiède (70 °C maximum), jusqu’à obtention d’une pâte souple. La pose du henné sur les cheveux blancs secs et propres peut alors commencer.

  • La première couche : il suffira d’appliquer le henné naturel comme une coloration conventionnelle, en séparant les cheveux, et en appliquant de bas en haut, mèche par mèche. Le cheveu doit être complètement couvert d’une couche épaisse de henné, en prenant garde de bien couvrir les racines. Une fois fini, il faudra recouvrir le crâne d’un film transparent ou d’une charlotte, puis laisser poser le henné de 30 minutes à 2 heures (plus c’est long, plus la couleur sera intense). Enfin, le rinçage doit se faire jusqu’à obtention d’une eau claire, puis un shampoing éliminera les derniers résidus de poudre de henné. Vos cheveux seront ici rouges ou orange, mais pas de panique, c’est normal !
  • La seconde couche : celle-ci peut être effectuée tout de suite, ou dans les jours suivants la première étape. Il suffira de recommencer les mêmes opérations avec la coloration végétale de votre choix (indigo ou brou de noix par exemple). Là encore, le temps de pose dépendra de l’intensité recherchée.

Si cette technique du henné en deux temps sur cheveux blancs semble contraignante, elle permet toutefois d’obtenir une couleur plus uniforme et durable.

La teinture au henné en une étape

Beaucoup moins utilisée, car moins efficace, la technique de pose de henné en une étape consiste tout simplement à laisser poser le mélange de henné naturel et de colorant végétal bien plus longtemps. La teinture en une étape n’est pas recommandée pour recouvrir des cheveux blancs, car le résultat ne permet pas d’avoir un résultat homogène, et les cheveux blancs ressortiront toujours plus clairs que le reste de la chevelure.

Comment prendre soin de sa coloration avec henné ?

Une fois la teinture naturelle faite, quelques petits gestes simples permettront de prolonger la coloration et prendre soin du cheveu. Dans un premier temps, il est recommandé d’attendre quelques jours avant de faire un shampoing, afin de laisser le temps aux pigments de se stabiliser. Ensuite, un masque d’huiles végétales une fois par semaine permettra d’assouplir la fibre capillaire, et adoucir la chevelure.

Henné sur cheveux blancs : avantages et inconvénients

Avant de se lancer dans la coloration de cheveux blancs avec du henné, il convient de prendre connaissance des avantages, mais aussi des inconvénients d’un tel produit.

Les avantages du henné

C’est indéniable, l’avantage majeur du henné est de fournir une coloration 100 % naturelle. Vous protégerez ainsi vos cheveux d’agressions chimiques, mais vous agirez également pour la protection de l’environnement, car le henné et les poudres tinctoriales sont biodégradables.

Par ailleurs, le henné est aussi et surtout considéré comme un soin capillaire. Aussi, vos cheveux seront plus forts et plus brillants, grâce au gainage du cheveu et au lissage des cuticules. Vous aurez également les cheveux moins gras, car le henné a la propriété d’absorber l’excès de sébum et ainsi réguler sa production.

Enfin, la coloration au henné se fait à volonté, car elle n’abîme ni les cheveux, ni la peau.

Les inconvénients du henné

Si les avantages semblent intéressants, il est important de prendre connaissance des inconvénients du henné. La première chose à avoir en tête, c’est que le retour en arrière n’est généralement pas possible. Une fois posé, le henné gaine le cheveu, ce qui ne permettra pas à une coloration conventionnelle de pénétrer la fibre capillaire. Inutile alors d’essayer de couvrir le henné par une coloration chimique, cela ne marchera pas.

Ensuite, il faut savoir que le henné n’est pas temporaire, et si la couleur s’atténue avec le temps, les cheveux conserveront cependant toujours une légère coloration irréversible.

Enfin, le henné agira sur vos cheveux en les alourdissant et les épaississant. Il faudra alors faire des soins réguliers, et si vous avez des jolies boucles, celles-ci risquent de se détendre.

Astuces pour couvrir ses cheveux blancs au henné

Terminons avec quelques petites astuces pour bien couvrir les cheveux blancs avec du henné :

  • Avant l’application du henné, pensez à protéger vos oreilles, votre nuque et votre front avec de l’huile ou un baume, afin d’éviter qu’ils ne se colorent au contact du henné ;
  • Le temps de pose recommandé n’est pas toujours suffisant pour les cheveux blancs, n’hésitez pas à attendre davantage avant de rincer (jusqu’à 4 heures) ;
  • Pour éviter que la couleur ne dégorge, faites vos deux premiers shampoings avec de la poudre de Sidr, qui fixera la couleur ;
  • Pour faciliter l’application du henné sur cheveux blancs, munissez-vous d’un peigne applicateur ;
  • Pour une bonne tenue de la couleur, ne faites pas de shampoing après le rinçage, et attendez 36 à 48 heures après l’application avant de laver vos cheveux.

Vous cherchez une solution naturelle pour masquer vos cheveux blancs ? Le henné naturel est fait pour vous, mais attention de bien prendre toutes les précautions ! Vous savez désormais comment faire.

Revenir en haut de page