Gommette et Chaussette

Le blog dédié aux parents : grossesse, parentalité…

Quelles différences entre le lait 1er âge et le lait 2e âge ?

En général, le lait maternel suffit amplement pour la croissance du nouveau-né dans ses premiers 3 mois de vie. Toutefois, à partir de son 4ème mois, il doit commencer à manger de la nourriture plus riche et plus consistante. Seulement, il ne peut encore à ce stade ni mâcher ni bien digérer des aliments solides. Il existe néanmoins une autre alternative à ces derniers, les laits de croissance. On en trouve deux sortes, le lait de 1er et de 2ème âge. Dans cet article, on vous explique la différence entre les deux.

Le lait de 1er âge ne remplace pas le lait maternel

À côté du lait maternel, et à partir de 4 mois, le bébé aura besoin de compléments alimentaires. Il est toutefois peu recommandé, notamment par l’OMS, de commencer le lait de 1er âge dès la naissance. Cela risque de fragiliser l’estomac du nouveau-né et d’entraîner des allergies précoces. Tout dépend de chaque enfant. Il est conseillé, dans ce cas, de solliciter l’avis d’un pédiatre avant de lui donner du lait de substitution. Quoi qu’il en soit, certains produits comme le lait infantile bio ne contiennent que des nutriments facilement digérables par les bébés. Ils sont indiqués aux bambins même âgés de quelques mois seulement.

Pourquoi donner le lait de 1er âge à 4 mois ?

Le fait de ne donner à un bébé le lait de 1er âge qu’à partir de 4 mois s’explique simplement par le développement et la maturation de ses organes. À cet âge, son système digestif est capable de digérer certains aliments liquides à part le lait maternel. Le lait de nourrisson contient principalement des protéines de lait solubles. Mais il se compose aussi d’autres éléments indispensables pour la croissance du bébé. Par rapport au lait de vache, il propose 30 fois plus de fer, 2 fois plus de vitamines (A surtout) et moins de sel ou de sels minéraux.

Que contient le lait de 2ème âge ?

Celui-ci est encore plus riche en fer, car le tout petit aura épuisé les réserves qu’il a héritées du ventre de sa mère. Le taux de protéine contenu dans ce supplément laitier est aussi plus réduit soit d’un ordre de 1,44 g/100ml. À ce stade, le bébé commence normalement la diversification alimentaire. Il aura alors d’autres sources de nutriments. Aussi, avec le lait, il peut manger d’autres compléments alimentaires comme le brassé bébé, qui l’invite à explorer diverses saveurs.

Les besoins nutritionnels d’un bébé varient considérablement d’une année à une autre. Lorsqu’il aura 6 à 10 mois, il peut passer par le lait de 2ème âge. Son estomac est déjà adapté à la digestion des protéines de lait, dont la caséine. Celle-ci est plus consistante et permet de mieux calmer la faim.

Revenir en haut de page